Vers 4 heures du matin , des sujets inconnus sont entrés dans le magasin de Liverpool pour extraire des marchandises.
Selon des versions non officielles, environ six sujets ont cassé un verre et sont entrés dans le magasin pour commettre le crime malgré le fait que la place commerciale dispose d’une sécurité privée, qui a ensuite informé les sociétés de police.
Les criminels ont brisé la vitre de l’une des portes d’accès au magasin, enlevant des bijoux, des vêtements et d’autres articles.
Pour le moment, le magasin reste fermé au public pendant que des enquêtes internes sont menées.

Le secrétaire à la sécurité publique, Arturo Calvario Ramírez, a déclaré qu’après que le personnel de la sécurité privée aura rendu compte des événements survenus dans le magasin de Liverpool, la Société est venue corroborer les faits, soulignant que c’était 20 minutes après ce qui s’était passé.

Il a souligné que le personnel de sécurité privé est armé, il est donc incongru qu’aucune arrestation n’ait été effectuée, en plus des criminels qui ont cassé la porte vitrée et les éléments n’ont pas entendu le bruit.

Il a souligné que la place avait deux sociétés de sécurité, une qui s’occupe de la place et une autre qui s’occupe de Liverpool, qui a sécurisé le magasin par protocole de sécurité interne jusqu’à ce que les gérants arrivent et voient le montant du vol.

« Étrangement, les gens n’ont rien entendu et nous devrons attendre », a-t-il déclaré.

Il a également exhorté tous les responsables des magasins à surveiller le fonctionnement des sociétés de sécurité qu’ils embauchent, car ils sont les premiers à réagir à tout vol ou crime.